oe_participant (oe_participant) wrote in obscur_echange,
oe_participant
oe_participant
obscur_echange

[Fic] De l'importance de la magie, Le livre des étoiles [CarotteetBetterave à La Quincaillière]

Titre : De l'importance de la magie
Auteur : CarotteetBetterave (Participant 17)
Pour : La Quincaillière (Participant 4)
Fandom : Le livre des étoiles
Persos/Couple : Guillemot, Coralie, Ambre, Qadehar, Romaric, Guillemot/Ambre
Rating : K
Disclaimer : Le livre des étoiles est une trilogie écrite par Erik L'Homme.
Prompt : Le Livre des étoiles + Guillemot&Qadehar, Guillemot&Kushumaï, Guillemot/Ambre + Se reconstruire (après le Livre III).
Que faire quand on doit reconstruire son identité de zéro ? J’aimerai voir un aperçu des défis auxquels Guillemot doit faire face après la fin du troisième livre : par exemple, comment est-ce qu’il construit sa relation avec son père ? Comment est-ce qu’il réagit vis-à-vis de la relation privilégiée que sa vraie mère partage avec Ambre ? Comment est-ce qu’il tire un trait sur son identité de sorcier alors que ses parents sont sorciers tous les deux ? Etc.
Bonus : Ça peut être une série de petites scènes qui relatent les difficultés de Guillemot à accepter les changements qui ont bousculé dans sa vie ou juste une scène, juste du fluff pur ou quelque chose d’un peu plus épineux (ce sont quand même de sacré bouleversements), Qadehar et Kushumaï peuvent s’être remis ensemble ou non, Alicia et Yorwan peuvent jouer un rôle également. Si tu décides de passer outre les questions proposées et d’explorer un autre aspect difficile de sa reconstruction, c’est tout à fait ok aussi, du moment que j’ai une plongé dans la psyché du personnage.
Notes : J'aurais aimé écrire un peu plus mais j'ai malheureusement manqué un peu d'inspiration, j'espère que ça te plaira quand même. (Et sinon j'espère que Coralie n'est pas trop OOC, j'aime vraiment beaucoup ce personnage et je crois qu'entre le moment où j'ai lu et relu la trilogie, je l'ai un peu idéalisée).



Guillemot inspire. Expire. Il tente d’appeler les graphes à lui.
Ils ne viennent pas.
Il réessaie une fois, deux fois, trois fois. Toujours rien.
Le jeune homme tente de se rassurer, se dit que peut-être il est encore trop fatigué.
Ambre arrive à ce moment-là et les soucis s’évaporent. Il aura bien le temps de réessayer plus tard.

***

C’est le septième jour qu’il essaie. C’est le septième jour qu’il échoue. Ses yeux se tourne vers Qadehar et finalement il avoue :
« Je ne peux plus faire de magie. Je suis désolé je ne peux plus être ton apprenti.
- Tu es mon fils c’est suffisant.
- Tu n’es pas déçu ?
- Déçu de quoi ? Tu as sacrifié cette magie pour ta vie et pour celles de milliers d’autres personnes. Et même si tu ne l’avais pas fait, tu restes un jeune homme extraordinaire qu’il est impossible de ne pas aimer et qui se trouve être mon fils. »
Guillemot regarde son maître… non, son père, et soudain il se rend compte que peut-être là maintenant la disparition de sa magie n’est pas le plus intéressant sujet sur lequel il devrait discuter.

***

Un mois passe et Guillemot n’a pas le temps de penser. Il est sorti de la clinique et tout s’accélère.
D’abord il doit s’habituer à vivre avec Yohan, ce qui se révèle un peu plus dur que prévu. Oh bien sûr il est heureux de voir sa mère… non, Alicia, aussi souriante et il adore le Seigneur Sha. Toutefois cela fait quinze ans qu’ils vivent à deux, quinze ans et beaucoup de petites habitudes desquelles il est compliqué de se défaire.
Ensuite il doit gérer la relation entre ses parents biologiques. Qui ont l’air aussi perdu que lui. Ni l’un ni l’autre ne sont décidés à quitter leur monde respectif mais il faut être aveugle pour ne pas voir les regards enamourés qu’ils se jettent l’un à l’autre. Et si Qadehar fait régulièrement des allers-retours dans le monde Incertain pour aider la transition après la chute de l’ombre, la situation n’est probablement pas viable sur le long terme.
Et finalement pour continuer sur les histoires d’amour, il y a Ambre. Ambre qui l’a embrassé. Ambre qui est désormais officiellement sa petite amie. Ambre qui vient lui rendre visite presque tous les jours.

***

Ce soir-là, Gontran, Romaric et Guillemot se font une soirée entre garçons. C’est l’occasion d’avouer des trucs dont ils ont un peu honte ou même de se plaindre de leurs copines respectives.
Puis soudain sans préavis, Romaric demande :
« Mais du coup vous êtes sûr que vous ne voulez pas réessayer d’être chevalier ?
- Tu m’as déjà vu avec une épée ?! ricane Gontran. Même un enfant de quatre ans se bat mieux que moi. Et puis la musique c’est ma vie, je ne me vois vraiment pas faire autre chose.
- Quant à moi, j’ai vraiment du mal avec l’ordre et la discipline, admet Guillemot. Et puis après la magie, les combats au corps au corps me semblent beaucoup moins palpitants.
- Ça te manque ? »
Cette question fait réfléchir Guillemot qui ne répond pas immédiatement. Il pense au temps où il ne connaissait pas la magie, à ce temps où il ne connaissait pas son père et se considérait comme le fils d’Alicia, à ces jours où il était la victime d’Agathe et où il n’aurait jamais osé demander à Ambre de sortir avec lui.
« Oui. J’ai eu du mal au début d’ailleurs à me faire à l’idée que c’était réel. Puis quand j’ai réalisé que c’était vraiment le cas, j’ai tout fait pour l’oublier. Ce n’était pas bien difficile, mes parents, le début de ma relation avec Ambre, j’avais mille choses dont je devais m’occuper. Mais maintenant que c’est un peu plus calme, c’est horrible à quel point ça me manque. J’en viens presque à regretter avant.
- Avant tes pouvoirs ?! Tu plaisantes ! s’exclame Gontran. Tu étais à moitié dépressif et maintenant te voilà le héros des trois mondes.
- J’ai dit presque. C’est sûr que ma vie maintenant est mille fois mieux, n’empêche je n’avais pas cette impression qu’il me manque un membre.
- Tu veux que je te coupe un bras ? plaisante alors Romaric.
- Ça ferait une belle histoire d’ailleurs, Guillemot le héros qui se fait tragiquement trahir par son cousin, renchérit Gontran. »
Guillemot sourit tandis que ces deux amis éclatent de rire.

***

Le jour où Coralie vient le voir, Guillemot est un peu surpris. Dans leur petit groupe d’amis, ils sont loin d’être les plus proches et surtout depuis qu’elle sort avec Romaric, les deux jeunes gens ont tendance à rester coller l’un à l’autre. Ce qui est un peu agaçant mais vu sa relation avec Ambre, Guillemot n’est probablement pas la personne la mieux placée pour les juger.
« Je suis venue te parler d’Ambre.
- Pour me menacer ?
- Bien sûr que non, sourit la jeune fille. Mon père le fera probablement à ma place et de toute manière je te connais, je sais que tu n’as aucune raison de lui faire du mal. Et de la même manière tu sais aussi qu’elle est la personne la plus importante pour moi et que je la protégerais de tous même de mes amis.
- De quoi alors ?
- J’aimerais que vous reparliez de ce qu’il s’est passé là-bas.
- Elle n’aime pas évoquer le sujet, proteste Guillemot. Et moi non plus d’ailleurs. Ce n’est pas exactement des bons souvenirs.
- Elle se sent coupable, elle a l’impression qu’elle t’a plus aidé à cause de ta mère que par son propre chef.
- C’est totalement idiot ! Je sais qu’elle l’aurait fait dans tous les cas.
- Oui c’est que j’essaie de lui dire aussi. Que certes c’est honorable de connaître le prix à payer et de le payer quand même mais ça l’est tout autant de le faire sans savoir le prix.
- Je ne savais pas que tu pouvais t’exprimer aussi bien…
- Oh ça va… Je lis des livres aussi parfois.
- Tu es vraiment plein de surprise Coralie.
- N’essaie pas de me complimenter ça ne marchera pas. Bref, je suis là parce que Romaric m’a parlé de votre petite discussion et qu’il me semble évident qu’Ambre et toi devriez communiquez un peu plus à ce sujet.
- Je ne vois pas le rapport.
- De un, c’est quelque chose d’important pour toi et vous êtes un couple, si tu lui en parles cela prouvera que tu lui fais confiance. De deux… tu n’as jamais voulu sacrifier ta magie, mais même maintenant si tu devais refaire ce que tu as fait en sachant le prix à payer, tu le referais quand même n’est-ce pas ?
- Oui évidemment, répond Guillemot sans même prendre le temps de réfléchir.
- Eh bah voilà. Maintenant essaie d’expliquer ça à Ambre parce qu’elle ne veut pas m’écouter.
- Merci Coralie, répond Guillemot.
- Oh tu sais, je fais surtout ça parce qu’une Ambre qui s’inquiète est une Ambre qui a une tête horrible et qui a envie d’être la jumelle de quelqu’un de moche ? »

***

Deux semaines après sa discussion avec Coralie, Guillemot trouve enfin le courage pour parler avec Ambre et évoquer ces quelques jours horribles où il avait été kidnappé. Il refait le parcours de ses amis et prouve ainsi qu’à chaque étape Ambre a fait tout ce qu’elle pouvait pour le retrouver.
Il parle aussi de sa magie. De l’effet que ça faisait quand il l’utilisait. Du manque. De son absence totale d’idée concernant son avenir. A partir du moment où il avait rencontré Qadehar, Guillemot ne s’était jamais vraiment posé de question mais voilà que tout s’écroulait comme un château de carte.
« Tu as encore le temps, lui murmure alors Ambre à l’oreille. Tout ton temps. Je suis sûre que tu finiras par trouver ta voie. »

***

La prophétie d’Ambre se trouve réalisé un an exactement après la perte de ses pouvoirs. Sur le pas de la porte de Guillemot, il y a une délégation de korrigan.
Le jeune homme ne sait pas pourquoi ils sont là mais au fond de lui il devine que c’est pour quelque chose de bien.
Et c’est sans peur, qu’il s’avance chez eux. Sans peur qu’il se retrouve face au roi.
Celui-ci lui sourit, d’un sourire bizarre qui ressemble à une grimace et déclare :
« Nous ne faisons généralement pas de cadeau. Mais pour toi qui a sauvé ce monde qui est le nôtre, je peux faire une exception. Je vais te faire une offre sans contrepartie.
- Que voulez-vous dire ?
- Que si tu le souhaites, tu peux apprendre la magie des korrigans. Tu en as le potentiel et les événements passés prouvent également que tu as assez de caractère pour devenir le premier de nos élèves humains depuis des années.
- Dois-je répondre immédiatement ?
- Non, tu as trois jours pour te décider. Par contre, si tu ne donnes pas de réponses à la fin de ces trois jours, nous considérerons que tu as refusé notre offre. »

***

C’est la première fois de sa vie que Guillemot se retrouve entre son père et sa mère biologique. Le jeune homme leur a fait part de l’offre des korrigans et ils ont décidés d’en parler ensemble. Kushumai semble penser que c’est une opportunité exceptionnelle et que Guillemot ne devrait pas la rater. Qadehar est moins conclusif, il se doute que cela sera beaucoup de travail et que même si le roi des Korrigans n’exige aucune contrepartie, l’apprentissage de leur magie demandera quand même un certain nombre de sacrifices.
Puis, la sorcière et le sorcier se tourne finalement vers le fils et déclare que maintenant qu’ils lui ont donnés leurs arguments, c’est à lui de décider. C’est sa vie après tout. Et surtout quel que soit son choix, ils le soutiendront.

***

C’est le début de l’après-midi et un peu plus de deux jours se sont écoulés depuis son rendez-vous chez les korrigans et Guillemot se retrouve de nouveau devant le roi.
« As-tu pris ta décision humain ?
Oui Votre Majesté. J’ai pris une décision. »

Tags: auteur:carotteetbetterave, fic, le livre des étoiles, pour:la quincaillière
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic
    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment